HiStOiReS HiNdOuEs
Qui suis-je ?

TERRES HINDOUES : VOYAGES RÉELS et IMAGINAIRES depuis 2003.

Derniers articles
Menu
La carte des lieux visités


Rubriques
Mes amis
Liens

Newsletter

Saisissez votre adresse email

Page 1 sur 1
Page précédente | Page suivante

BENARES (poeme)
Publié dans B7. BENARES (poeme)

 

NARÈS

(poème)




 

Le Gange en sa courbure
aspire à l'océan
entraîne les cendres des brûlés
les cadavres entre deux eaux
son voyage n'a pas de fin



Sur une plateforme, trois hommes
marquent de trois traits blancs
leur front et leur corps
ô Shiva - et méditent
entre terre, ciel et eau


Des Charons pour touristes
- que le désoeuvrement menace -
réclament plus qu'une obole
pour les embarquer à l'aube
dans des rêves de camescope



Une femme laisse flotter son sari
bleu dans le vent
ainsi vole mon esprit
dans le plein vent de ses nuits blanches
au-dessus de Bénarès



Où trouverais-je le noeud gordien
le talisman de la vie et de la mort
sinon en une marche inspirée
accomplie comme l'Écriture
au bord des ghats de Bénarès ?


Lionel Bonhouvrier.



Lien permanent
Publié à 21:25, le 27/08/2009 dans B7. BENARES (poeme), Vârânasî
Mots clefs :